Aller au forum
Partagez
Aller en bas

Yao Jym
Yao Jym
Membre
Membre
Voir les informations

Message par defaut Prostitution : mes réponses à un abolitionniste sur Mediapart

le Sam 08 Juin 2019, 08:47
Prostitution : mes réponses à un abolitionniste sur Mediapart

Pour l’instant je n’ai déposé que les deux commentaires ci-dessous à la suite de l’article de cet abolitionniste. Il y en aura peut-être d’autres par la suite si la discussion continue ce qui n’est pas sûr du tout. Je ne peux pas reproduire les commentaires de mon contradicteur sur le forum de Mediapart sur le forum de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] car la loi me l’interdit.Mes deux commentaires actuels que je soumets à la critique des escortes de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sont  actuellement les suivants : 


« J’ai été client de jeunes prostituées sexy de luxe de 1965 à 1972. Cela m’a permis d’une part de guérir de ma névrose obsessionnelle grave à forme essentiellement sexuelle (1962-1972) d'autre part de commencer à guérir de ma schizophrénie paranoïde (1966-2007) là où la psychiatrie avait toujours lamentablement échoué pour moi auparavant à ce sujet (1962-1966). Quant à ces filles de joie la grande majorité de celles-ci n’est pas du tout d’accord avec ce que vous écrivez au sujet aussi bien d’elles-mêmes que de leurs clients. Mais le saviez-vous car je ne pense pas que vous discutez souvent avec celles-ci. Quand on ne connaît pas un sujet mieux vaut ne pas en parler toujours que grâce à son imagination. »


Guy BANNI




"Les prostituées exercent leur métier pour vivre et certainement pas pour avoir un plaisir sexuel partagé avec leurs clients. Alors pourquoi demandez-vous à celles-ci d’avoir des orgasmes au cours de celui-ci alors que vous n’avez certainement pas beaucoup de ceux-ci au cours même du vôtre ? Le but de tout travail c’est d’abord de manger. En latin le mot travail veut dire "torture" certainement pas "jouissance". Et à ce sujet que disent les représentantes syndicales de celles-ci ? "Se prostituer n’est pas pire que de vider des poulets à la chaîne huit heures par jour !" Je vous accorde qu’au cours de l’exercice de leur profession celles-ci n’ont pas alors toutes de nombreux orgasmes. Mais quand vous écrivez que les clients ne se soucient pas du plaisir éventuel de celles-ci au cours de l’exercice de celle-ci vous êtes dans l’erreur totale. Je ne peux pas vous prouvez personnellement cela. Mais écoutez-vous à la télévision ou lisez-vous dans les médias les témoignages de la grande majorité des représentantes syndicales de celles-ci à ce sujet ? "J’aime ça ! j’aime la relation avec le client !" ne déclarent-elles pas ? Actuellement la loi prostitution 2016 que vous soutenez s’attaque directement à santé de celles-ci dans la mesure où beaucoup d’entre elles maintenant n’ont plus rien du tout pour gagner alors ainsi leur vie. Que proposez-vous à celles-ci alors qu’il y a actuellement déjà six millions de demandeurs d’emplois ? et que proposez-vous à leurs clients (souvent des malades, des handicapés, des timides, des solitaires, etc.) pour que ceux-ci soit trouvent un équilibre psychologique voire soit gardent celui-ci ? la masturbation ? merci pour le contact avec les W.-C. ! ça n’a jamais remplacé le contact avec un être humain dont même les prostituées !"


Guy BANNI

Lien vers l’article de Mediapart :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum