Partagez
Aller en bas

HannaH
HannaH
Admin
Admin
Voir les informations
http://escort.forumactif.com/

Message par defaut Castaner, rends-nous les capotes

le Lun 21 Jan 2019, 10:04
Ce 20 janvier 2019 a eu lieu la « Marche pour la vie », organisée par des groupes intégristes religieux de droite et d'extrême droite. La tenue de cette marche sous le haut patronage de la police n'a pas posé de problème sur le plan idéologique ou moral au gouvernement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un rassemblement a été appelé par le Witch Block Paname pour dénoncer les manoeuvres des réactionnaires contre l'IVG et les tentatives de remise en question du droit des femmes à disposer de leur corps. Act Up-Paris, en tant qu'alliéEs de longue date, s'y est rendu afin de soutenir la « Riposte féministe » et ses revendications : « pour que l'avortement reste un droit accessible à touTEs, librement, gratuitement et facilement ! »

Alors que les militantEs d'Act Up-Paris, simplement arméEs de capotes, de pancartes et d'un drapeau tentaient de rejoindre le Witch Block, les agents de l'Etat, aidés par les services d'ordre des néofascistes, ont procédé à des contrôles d'identité des militantEs. Sans surprise, ceLLEux qui ne correspondaient pas aux codes imposés par une société patriarcale et hétéronormative en ont fait les frais : séropos, raciséEs, folles, pédés, gouines et trans.

A croire que le droit de manifester n'est pas valable pour touTEs !

Nos militantEs, escortéEs par les matraques, ont été séparéEs en deux groupes et leur matériel de prévention a été saisi. La raison, d'après le CRS ? « Ça exprime un message politique. »

Rare élan de lucidité : évidemment les capotes SONT POLITIQUES, à l'image de nos luttes et de nos corps.

Ce message politique ne leur convenait visiblement pas, puisqu'après avoir étendu le drapeau noir et rose d'Act Up-Paris au sol, un des agents l'a piétiné en nous narguant d'un « vous désapprouvez ? »

Oui, nous désapprouvons ! Nous désapprouvons que le symbole de nos luttes représentant les déportéEs homosexuelles et les mortEs du SIDA, un motif de honte que nous avons transformé en un motif de fierté, soit foulé et méprisé par des représentants de la force publique. Ceci n'est pas sans rappeler un moment de notre histoire militante où les brutalités policières s'abattaient sur les séropos. La continuité de la violence étatique et la sérophobie se poursuivent encore aujourd'hui.

A l'heure où les associations des droits humains se questionnent sur l'effectivité du droit de manifester en France, Act Up-Paris en vient à se demander : des capotes constituent -elles un trouble à l'ordre public en 2019?

En réalité, l'Etat, par leur saisie et leur destruction enraye la prévention plutôt que l'épidémie. Des préservatifs confisqués et détruits au milieu d'une manifestation contre l'IVG, quel symbole! Comme si les réacs avaient déjà gagné.

L'Etat, au lieu de coopérer avec les forces réactionnaires déjà fortement équipées, devrait protéger l'acquis fondamental que représente l'IVG et accorder à touTEs l'accès à la PMA réservé pour le moment aux hétéros et qui fait l'objet d'une tergiversation sans fin !

Plus que jamais nous dénonçons la connivence entre le pouvoir et les groupes conservateurs qui nous forcent à exiger de nouveau la liberté de manifester.

Nos corps, nos vies valent mieux qu'une semelle de Rangers.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum