Partagez
Aller en bas
avatar
HannaH
Admin
Admin
Messages : 302

Age : 37
Localisation : Vaud
http://escort.forumactif.com/

Message par defaut La légalisation de la prostitution réduit la violence sexuelle et les MST

le 27.12.17 11:02
Réputation du message : 100% (1 vote)
L’expérience accidentelle de la légalisation de la prostitution au Rhode Island continue d’être une source d’études qui nous montrent des impacts très intéressants. La dernière en date suggère que la légalisation de la prostitution peut réduire la violence sexuelle et des MST telles que la gonorrhée.




Une nouvelle étude publiée dans Review of Economic Studies révèle que la politique de décriminalisation de 6 ans du Rhode Island a augmenté la taille du marché de la prostitution, mais il semble également que pendant cette période, les infractions de viol et l’incidence de la gonorrhée féminine ont diminué considérablement.1

La criminalisation de la prostitution
L’interdiction de la prostitution est principalement due à des préoccupations morales même si les risques de transmission de la maladie et de victimisation associés aux marchés du sexe sont également des préoccupations politiques. Par exemple, l’enquête nationale sur la santé et la vie sociale réalisée en 1992 a montré que 23 % des professionnelles du sexe déclarent avoir déjà eu la gonorrhée contre 4,7 % des femmes qui n’ont jamais été payées pour avoir des rapports sexuels. La moyenne des travailleurs du sexe voit 200 à 300 clients par an et les hommes ont un risque de 20 % d’avoir l’infection avec un seul rapport sexuel avec une femme infectée. En revanche, les femmes ont un risque de 60 à 80 % de contracter l’infection un seul acte de rapports vaginaux avec un homme infecté et c’est pourquoi la propagation de la maladie est un problème de santé publique important. La violence liée au marché du sexe est également fréquente. L’incidence de la victimisation liée au viol et à l’homicide est extrêmement élevée chez les femmes qui se livrent à la prostitution.

La légalisation de la prostitution au Rhode Island
La plupart des gouvernements du monde incluant les États-Unis interdisent le travail du sexe. La connaissance de l’impact de la décriminalisation du travail sexuel est largement conjecturale. Mais de 2003 à 2009, le Rhode Island a dépénalisé de façon inattendue le travail du sexe à l’intérieur (hors des rues). Le but de ce papier était de fournir des estimations quasi expérimentales de l’effet causal de la décriminalisation de la prostitution intérieure sur la composition du marché sexuel (offre et prix), les infections sexuellement transmissibles et les délits de viol. Les chercheurs se sont concentrés sur les infractions de viol signalées et l’incidence de la gonorrhée en raison de la forte association de chacun avec la prostitution.

La décision du juge de première instance de 2003, qui a entraîné la décriminalisation de facto du travail sexuel à l’intérieur, est due à la découverte par le tribunal qu’un amendement aux lois générales du Rhode Island de mai 1980 avait créé une faille juridique par inadvertance en décriminalisant le travail sexuel dans les maisons closes (salon de massage, SPA, hôtel, etc.). Mais en réécrivant la loi, l’amendement a supprimé certaines phrases clés qui concernaient la perpétration de l’acte de prostitution en rendant la prostitution juridiquement effective dans l’État.

La décriminalisation de facto de la prostitution intérieure est devenue une politique à la fin de 2003 lorsque le juge Bucci a rejeté les accusations portées contre un groupe d’employés de salons de massage arrêtés et accusés de prostitution de rue. Les défenseurs ont argué que la prostitution d’intérieur dans le Rhode Island était légale selon les lois en vigueur dans cet Etat. La police est devenue impuissante à arrêter les prostituées ou leurs clients dans les salons de massage.

Les impacts de la légalisation de la prostitution pendant 6 ans
En novembre 2009, la prostitution intérieure a été de nouveau criminalisée, mais pendant 6 ans, le Rhode Island était le seul État des États-Unis à pratiquer la prostitution intérieure débridée et décriminalisée et à interdire la prostitution de rue. L’étude a utilisé six ensembles de données uniques. Les arrestations pour crime et les infractions de viol signalées dans les Uniform Crime Reports, les cas de gonorrhée du Programme de surveillance de la gonorrhée des Centers for Disease Control, des données sur les caractéristiques des travailleurs du sexe et des transactions à partir d’un site Web populaire appelé The Erotic Review, des petites annonces hebdomadaires de la section services aux adultes et des publicités de restaurant de The Providence Phoenix, les résultats du comportement sexuel de l’Enquête nationale sur la santé et la vie sociale de 1992 et les covariables au niveau de l’état de la Current Population Survey.

Les résultats intéressants dans ce papier n’étaient pas seulement liés à la prostitution. Les chercheurs ont utilisé les taux de maladies sexuellement transmissibles au niveau de la population et qui ont signalé des infractions de viol. Cela a permis aux chercheurs de tirer des conclusions sur les effets de la décriminalisation sur la population en général et non seulement sur les travailleuses du sexe. Ils estiment qu’environ 5 à 50 % de la baisse de la gonorrhée provenait des travailleurs du sexe, le reste provenant de la population féminine générale du Rhode Island.

Les résultats de l’étude indiquent que la décriminalisation a réduit la violence sexuelle de 30 %. La décriminalisation a également amélioré les résultats en matière de santé publique en réduisant l’incidence de la gonorrhée chez les femmes de plus de 40 %.:

Les chercheurs ont estimé qu’environ 5 à 50 % de la baisse de la gonorrhée pourrait provenir des professionnelles du sexe. Le reste provenait probablement de non-professionnels du sexe. Même si les chercheurs ne peuvent pas effectuer des estimations similaires pour les infractions de viol, ils estiment que la proportion de la diminution des infractions de viol provient en partie des non-professionnels du sexe. Les travailleuses du sexe sont plus susceptibles de signaler un viol après la décriminalisation, donc que les chercheurs aient découvert une diminution globale suggère que les non-travailleuses font partie de cette diminution.

Plus de sexe dans la population, même parmi les travailleurs du sexe, peut réduire une épidémie de maladies sexuellement transmissibles si le travailleur marginal du sexe a un risque de base inférieur ou s’engage dans des comportements sécuritaires qui diluent le risque dans le réseau sexuel.
L’effet de la décriminalisation sur le viol est complexe et peu clair. La décriminalisation augmentera la violence sexuelle si la violence est une fonction croissante du nombre de femmes employées sur le marché, mais la décriminalisation pourrait également créer des espaces de travail plus sûrs puisque les entreprises pourraient être plus disposées à investir dans la sécurité après la décriminalisation. Les travailleurs du sexe peuvent également être plus disposés à coopérer avec la police après la décriminalisation de la prostitution.

De grandes organisations telles qu’Amnesty International et le Conseil du Lancet se sont prononcé en faveur de la dépénalisation du travail sexuel ce qui prouve que cela contribuerait à améliorer la santé publique et à réduire la violence contre les femmes selon Manisha Shah, l’une des auteures du papier et professeur agrégé de politique publique à l’UCLA. Nous pensons que c’est une grande découverte dans un monde où les bonnes preuves empiriques ont toujours été limitées.

Sources
1. Decriminalizing Indoor Prostitution: Implications for Sexual Violence and Public Health. Review of Economic Studies. http://dx.doi.org/10.1093/restud/rdx065. Accessed December 20, 2017.

https://actualite.housseniawriting.com/science/2017/12/21/la-legalisation-de-la-prostitution-reduit-la-violence-sexuelle-et-les-mst/25322/

#Gonorrhée
#Rhode-Island,

_________________
Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier : 
La femme qui a un mari et un amant est une prostituée pour l'un des deux et souvent pour tous deux, et puis je ne saurais consentir à céder la place à un autre.

                                                                                  
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum