Partagez
Aller en bas
avatar
Yao Jym
Membre
Membre
Voir les informations
http://schizonaute.forumactif.com

Message par defaut Les prostituées sont-elles des menteuses et des malades mentales qu'il faut protéger d'elles-mêmes ?

le Mer 08 Nov 2017, 19:43
En voulant répondre à l’auteur (dont je ne veux pas citer le nom) d’un billet (dont je ne veux pas citer le titre) sur le forum de Mediapart je ne me suis pas aperçu tout de suite qu’il en avait fermé les commentaires. Je communique ci-dessous le texte de ma réponse sous la forme de ce nouveau billet.
 
LES PROSTITUÉES SONT-ELLES DES MENTEUSES ET DES MALADES MENTALES QU’IL FAUT PROTÉGER D’ELLES-MÊMES ?
 
Je suis aussi bien contre la justice qui tue que contre la justice qui punit ! Celle-ci n’existe que pour satisfaire le besoin de vengeance du cerveau chez les victimes ! Je ne crois pas à la justice comme je ne crois pas à la psychiatrie ! Que faut-il faire ? Je n’en sais rien ! Je suis contre faire souffrir même les bourreaux ! Ceux-ci ne sont pas responsables du personnage qu’ils sont devenus et qui résultent de ce que la famille et la société ont accouché pour eux ! Ils ne peuvent pas changer quelle que soit la punition et/ou quels que soient les traitements psychiatriques (médicaments, psychothérapie, etc.) ! Plus on punit plus j’ai l’impression qu’il y a de criminels et de récidivistes ! Le problème des violeurs c’est qu’ils sont incapables de se mettre à la place des autres parce que pour eux l’autre n’existe pas ! Que faire pour eux aussi ? La prison psy à vie ? Mais que faire alors de tous les violeurs potentiels que l’on ne connaît pas encore et qui tôt ou tard deviendront des violeurs réels ? Je crois qu’un monde meilleur est possible ! mais qu’il n’y aura jamais de monde parfait ! Quant à la prostitution elle ne résulte pas seulement que de la misère matérielle des femmes ! Toutes celles qui sont en situation de détresse psychique du fait de leur misère matérielle ne deviennent pas forcément toutes des prostituées ! Celles-ci disent en général qu’elles ont fait librement le choix du métier de prostituée pour ses avantages vers l’âge de 17 ans ! Pourquoi ne pas les croire et dire qu’elles ne sont toutes à ce sujet que des menteuses et des malades mentales qu’il faut protéger d’elles-mêmes ? En réalité il y a des femmes qui ne veulent pas de la monogamie catholique ou communiste ! Elles disent avoir choisi délibérément dès leur adolescence les rapports sexuels avec des partenaires multiples ! Ce qui est certain c’est que le bonheur n’est pas la même chose pour tout le monde ! Pour certains c’est la vie de famille, pour d’autres c’est de vivre par rapport au sexe et à l’argent, etc. Qui a raison ? Vous me disiez que les clients de prostituées ne cherchent qu’à assouvir leurs pulsions au travers des trois trous de celles-ci ! Même quand on est amoureux de sa femme ne cherche-t-on pas à assouvir celles-ci aussi au travers de ces trois trous ? Je vous rappelle ce que disent bien des prostituées quand elles passent à la télévision à visage même découvert (par exemple lors de l’émission vie privée/vie publique) : “J’ai essayé de changer de métier, mais je n’ai pas pu continuer le nouveau ! J’aime la relation avec le client ! J’aime ça ! et oui je jouis !” Encore une fois sont-elles forcément des menteuses ou des malades mentales qu’il faut protéger d’elles-mêmes lorsqu’elles parlent ainsi ? Je ne le crois pas ! Je crois qu’à partir du moment où dans une relation sexuelle l’homme et la femme sont chacun des adultes consentants (et surtout suite à une sollicitation féminine) et qu’il n’y alors aucun des deux qui ne se plaint de l’autre, l’État ou le parti, etc. n’a pas intervenir là-dedans ! Et quand il le fait comme actuellement c’est toujours bien sûr pour accuser les hommes de tous les maux et plaindre les malheureuses prétendues victimes féminines ! Pourquoi ? parce que les féministes ont un compte à régler avec tous les hommes pour des raisons que je vous ai déjà expliquées par ailleurs et que je ne vous rappelle pas ici et qui n’ont rien à voir avec la prétendue vérité qu’elles racontent au sujet de la prostitution ! Je crois que même sous le communisme si on y arrive il y aura toujours des femmes qui préféreront les rapports sexuels avec de multiples partenaires plutôt que des rapports sexuels monogamiques dans la fidélité réciproque et qu’à certaines il leur viendra toujours d’en faire alors leur profession ! 
Extrait non daté du livre « La schizophrénie est une maladie d’amour » de Yao JYM 
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum