Partagez
Aller en bas
avatar
Yao Jym
Membre
Membre
Voir les informations
http://www.amazon.com/-/e/B07G474YPX

Message par defaut La médecine castre les malades mentaux mais pourquoi la justice ne castre-t-elle pas les criminels sexuels ? Qui peut m’expliquer ?

le Jeu 02 Nov 2017, 20:28
LA MÉDECINE CASTRE LES MALADES MENTAUX MAIS POURQUOI LA JUSTICE NE CASTRE-T-ELLE PAS LES CRIMINELS SEXUELS ? 


QUI PEUT M’EXPLIQUER ?
 
Actuellement d’après mes connaissances juridiques le juge peut proposer à un violeur, à un pédophile, etc. la castration chimique cela bien sûr afin d’éviter par la suite toute récidive éventuelle de celui-ci. Mais pourquoi y a-t-il alors tant (en apparence d’après les médias) de criminels sexuels qui récidivent systématiquement dont même certains après plus de vingt ans de punition en prison ? Est-ce parce que ceux-ci refusent leur castration chimique et préfèrent à la place la privation de liberté ? J’en doute ! Alors que se passe-t-il à ce sujet ? Je n’en sais rien et pour moi ce n’est pas clair du tout ! En effet il existe depuis environ soixante ans toutes sortes de médicaments psychotropes tels que les neuroleptiques, les antidépresseurs, les normothymiques, etc. qui provoquent une anorgasmie totale bien que l’érection soit toujours possible. J’ai effectivement ingurgité (à des doses souvent faramineuses) nombre de ceux-ci non pas pour des raisons judiciaires mais pour soigner ma schizophrénie paranoïde. Je vous assure que même si cette castration n’est pas l’idéal pour un être humain malgré tout je n’étais pas du tout alors malheureux pour autant du fait de celle-ci qui a duré souvent soit de longs mois soit de longues années. À l’arrêt de ces médicaments castrateurs (ce n’est bien sûr pas leur effet principal recherché mais en réalité cela n’est qu’un effet indésirable parmi tant d’autres de ceux-ci) les orgasmes reviennent (au moins pour moi) sans problème quel qu’il soit. Remarquons que les psychiatres qui prescrivent (parce qu’ils ne peuvent pas faire autrement) ce genre de médicaments castrateurs aux schizophrènes, aux dépressifs, aux bipolaires, etc. ne préviennent jamais leurs malades de la castration qui les attend dès qu’ils ingurgiteront alors effectivement ceux-ci. Pourquoi ? je n’en sais rien ! Les femmes elles aussi sont automatiquement castrées par ce genre de médicaments psychotropes et cela se traduit chez elles par un arrêt complet des règles si bien que certaines d’entre elles croient alors à tort qu’elles sont bel et bien enceintes. Le problème pour les criminels sexuels c’est qu’il faudrait être sûr d’une part qu’ils ingurgitent effectivement leur médicament castrateur d’autre part que certains d’entre eux ne continuent pas même anorgasmiques à abuser malgré tout de bien des femmes du fait que les érections sont malgré l’anéjaculation toujours alors possibles ! En réalité actuellement il existe d’une part des médicaments à libération prolongée (en général sous forme d’une injection en intramusculaire profonde grâce à une simple piqûre faite par n’importe quelle infirmière) jusqu’à même un mois et d’autre part il existe un médicament que tout le monde connaît qui, lui, provoque automatiquement l’impuissance totale (aucune érection n’est plus alors possible), c’est le fameux bromure. Et quant à la prise obligatoire du médicament castrateur celle-ci que ce soit sous forme de piqûre une fois par mois ou que ce soit sous forme orale une fois par jour ne pourrait-elle pas se faire au commissariat de police grâce à un infirmière en présence de policiers qui contrôleraient la prise effective de celui-ci ?
 
Qui peut m’expliquer (psychiatre, juriste, avocat, juge, etc.) pourquoi cette solution qui empêcherait sans doute toutes les récidives des criminels sexuels n’a toujours pas été retenue jusqu’à actuellement ?
 
Extrait du livre « La schizophrénie est une maladie d’amour » de Yao JYM
avatar
HannaH
Admin
Admin
Voir les informations
http://escort.forumactif.com/

Message par defaut Re: La médecine castre les malades mentaux mais pourquoi la justice ne castre-t-elle pas les criminels sexuels ? Qui peut m’expliquer ?

le Jeu 02 Nov 2017, 20:36
Pourquoi ?
Actuellement en France c'est interdit.

En France, c'est dans le cadre du suivi socio-judiciaire institué par la loi n° 98-468 du 17 juin 1998 relative à la prévention et à la répression des infractions sexuelles ainsi qu'à la protection des mineurs que les détenus peuvent, sur la base du volontariat, suivre un traitement médicamenteux visant à réduire la production de testostérone. Ce traitement est administré par voie orale ou par injection. Il est couramment qualifié de « castration chimique » bien qu'il ne présente aucun caractère irréversible, car ses effets sont supprimés lorsque l'administration des médicaments cesse. Actuellement, le dispositif n'est pas obligatoire, mais les détenus qui n'y participent pas ne peuvent prétendre à des remises de peine ou à la libération conditionnelle.

Le 27 septembre 2007, M. Bernard Debré, député, avait déposé une proposition de loi tendant à imposer la castration chimique aux personnes condamnées après avoir commis une agression sexuelle. Selon les termes de la proposition, le juge pénal aurait eu la faculté d'obliger les intéressés à suivre un traitement. Celui-ci aurait commencé pendant l'exécution de la peine et aurait pu, le cas échéant, se poursuivre après la sortie de prison.

Le projet de loi tendant à amoindrir le risque de récidive criminelle et portant diverses dispositions de procédure pénale qui doit être prochainement examiné par le Parlement devrait modifier les dispositions sur la castration chimique. Il devrait notamment remettre en cause le principe du volontariat en renforçant les incitations à accepter le traitement médicamenteux proposé. En cas de refus, les intéressés seraient en effet susceptibles d'être réincarcérés ou placés en détention de sûreté.

Les expériences étrangères sont souvent citées à l'appui des propositions tendant à imposer aux délinquants sexuels un traitement médicamenteux. Elles sont également mentionnées lorsque la castration physique est évoquée.

Il a donc semblé utile d'examiner les normes applicables dans les pays européens auxquels il est généralement fait référence dans ce débat : l'Allemagne, l'Angleterre et le pays de Galles, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la Pologne et la Suède.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier : 
La femme qui a un mari et un amant est une prostituée pour l'un des deux et souvent pour tous deux, et puis je ne saurais consentir à céder la place à un autre.

                              [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                                                    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Yao Jym
Membre
Membre
Voir les informations
http://www.amazon.com/-/e/B07G474YPX

Message par defaut Merci pour cette information !

le Jeu 02 Nov 2017, 23:08
Merci pour cette information que je ne connaissais pas du tout !

Il est possible que je la rajoute dans mon livre.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum