Partagez
Aller en bas
avatar
Yao Jym
Membre
Membre
Voir les informations
http://www.amazon.com/-/e/B07G474YPX

Message par defaut Prostitution : les mensonges et l'hypocrisie de Nathalie Arthaud

le Dim 29 Oct 2017, 22:54
Réputation du message : 100% (1 vote)
Le message ci-dessous que j’avais déposé sur l’un de mes blogs est toujours demeuré invisible pour le moteur de recherche de Google. Paraît-il suite à ma demande d’explications à ce sujet autrefois sur le forum d’aide des webmasters de Google que celui-ci aurait été désindexé par Google car il l'aurait alors considéré comme immoral ! Est-ce bien vrai ? Comment le savoir ? Je tente une nouvelle fois en le publiant sur ce forum de le republier pour toutes et tous.
 
PROSTITUTION : LES MENSONGES ET L’HYPOCRISIE DE NATHALIE ARTHAUD
 
Je prétends que les arguments qu’a exposés Nathalie Arthaud à l’encontre de la prostitution lors de sa compagne électorale de 2017 ne sont pratiquement tous que mensonges et hypocrisie vis-à-vis aussi bien des prostituées que vis-à-vis de leurs clients !
 
Elle prétend qu’elle veut aider celles-ci mais n’a-t-elle pas justement refusé de recevoir celles-ci lors de sa compagne électorale 2017 ? Elle veut pour les aider que celles-ci quittent leur métier mais en réalité elle ne les a jamais bien écoutées car justement bien au contraire celles-ci ne crient-t-elles pas qu’elles veulent le continuer toujours plus et toujours mieux ?
 
Je réponds donc ci-dessous aux arguments les plus forts de Nathalie Arthaud à l’encontre de la prostitution et de ses clients par mes propres arguments en rapport avec mon expérience réelle du sujet :
 
Exploitation ? « J’ai commencé à l’âge de 17 ans. J’avais des rapports multiples avec nombre de jeunes gens. J’aimais le sexe avec eux tous et c’est comme cela que m’est venue alors l’idée d’en faire mon métier. J’ai suivi les conseils d’associations féministes et je me suis reconvertie mais que temporairement car j’ai préféré malgré tout ensuite retourner à mon vrai métier de prostituée. J’aime toujours la relation avec le client ! j’aime toujours ça ! Je fais ce métier pour ses nombreux avantages que je n’ai jamais pu trouver ailleurs” ! (témoignage d’une prostituée à visage découvert au journal télévisé de midi du fait des actualités sur ce sujet)
 
Marchandise ? oui c’est bien vrai ! mais toute force de travail que ce soit celle de notre cerveau, de nos muscles, de nos nerfs, de notre sexe, etc. n’est-elle pas toujours une marchandise ? Quand Nathalie Arthaud donne un cours d’économie politique à ses élèves pour le compte de l’éducation nationale ne vend-elle pas alors le contenu de son cerveau, etc. à ceux-ci ? Tout salariat est prostitution car ne faut-il pas toujours se vendre alors à un proxénète pour manger ? 
 
Métier ou pas ? moi qui ai eu régulièrement affaire aux jeunes prostituées sexy (de 18 à 25 ans toujours du genre : démonstratrices rayon parfum des Galeries Lafayette) de 1965 à 1972 je les ai toujours considérées comme des infirmières, des médecins, des psychologues, etc. Ne m’ont-elles pas guéri de ma névrose obsessionnelle grave à forme essentiellement sexuelle et provoqué aussi une importante rémission de ma schizophrénie paranoïde ? En me débloquant psychologiquement ne m’ont-elles pas enfin permis de rencontrer l'amour et la femme de ma vie (1973) ?
 
Violence ? de la part des clients elle n’est pas plus fréquente vis-à-vis des prostituées que vis-à-vis de toutes les autres femmes vivant en couple qui ne sont pas des prostituées ! Quant à la violence des proxénètes justement ne demandent-elles pas la disparition de ceux-ci ? toutefois elles ne demandent pas pour autant comme le fait croire Nathalie Arthaud aussi la disparition avec ceux-ci de leur propre métier ! Au contraire elles ne font que réclamer pour celui-ci plus de meilleures conditions de travail et plus de droits pour être plus tranquilles dans l’exercice de celui-ci.
 
Avis des psys ? « Il ne faut pas croire au mythe de l’absence de jouissance chez les prostituées ! […] Certains hommes on ne peut pas les décoincer autrement ! »
 
Mon avis ? C’est à chaque femme de penser et de décider par elle-même de ce qu’elle doit faire de son corps et non pas à un parti politique, un État, un comité d'éthique, une Église, etc. de penser et de décider eux-seuls à la place de toutes les femmes elles-mêmes de ce que chacune doit faire de celui-ci. Pour les femmes libres leur corps (dont leur cerveau, leurs nerfs, leurs muscles, leur sexe, etc.) est la propriété en réalité d’elles-mêmes et elles refusent effectivement d’être considérées à ce sujet comme des malades mentales par LO. Celles-ci n’ont pas besoin pour trouver le bonheur ou faire celui des autres de prendre leur carte à LO.
 
Il est loisible à Nathalie Arthaud de me porter la contradiction en retour et en échange à celle que je lui porte dans cet article ou ailleurs sur ce blog ! Sera-t-elle lâche ou courageuse ?
 
Le 30 juin 2017,
 
Yao JYM
 
Ancien militant du PCF de 1965 à 2004


Ancien sympathisant de Lutte Ouvrière de 2005 à 2014
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum