Navigation


 Publications en ligne


 Retour au forum

€scort :: Forum    

Addiction sexuelle de la femme

HannaH | Publié sam 21 Oct 2017, 20:22

Il ne faut pas tout confondre lorsque l’on évoque le sujet de l’addiction au sexe.

Une femme ou un homme qui consulte des films pornographiques ou qui se masturbe ne sont pas considérés comme sex-addict.


A considérer qu’hommes ou femmes peuvent tomber dans la dépendance sexuelle, le jugement de la société sera différent suivant le sexe de la personne dépendante. Un homme sera considéré comme un tombeur s’il enchaine les aventures ou s’il est ouvert sur ses pratiques sexuelles, pour une femme elle sera jugée, femme facile, Marie couches-toi là, une vraie garce qui ne mérite rien d’autre que d’être tournée en dérision, quand ce n’est pas en ridicule.

Pour une femme l’addiction sexuelle et un lourd fardeau à assumer doublement, par rapport à cette addiction et vis-à-vis de la société.

 

Une femme sex-addict est considérée comme une nymphomane.

Ce terme de nymphomane est apparu au cours du XIXe siècle par le sexologue allemand Krafft Ebing.

A l’époque être nymphomane avait une connotation plus que péjorative, les médecins partaient du principe que ces femmes étaient malades mentalement, le désir/l’appétit sexuel était une pathologie car une femme digne de ce nom ne pouvait avoir une autre sexualité que pour engendrer la vie.

A cette époque une femme qui se masturbait ou qui avait des pratiques sexuelles qui ne correspondait pas aux normes patriarcales était diagnostiquée Nymphomane.




La médiatisation de l’Affaire Weinstein nous montre que le combat des femmes contre le harcèlement sexuel est loin d’être gagné, à en croire certain nous ne rentrons pas dans les normes de la Marie couches-toi là, de la femme-objet.


 

À propos de l'auteur